Summer Nights
Don't stop believin'
 
vegas2014.jpg

         Summer Nights 2015
         Las Vegas residency
 
                 EXTENDED !
 de Mars 2015 à Janvier 2016     
 
musique.gifEcoutez Olivia

Serenity

Rona Newton-John    
          Rona Newton-John
                (1943 - 2013)
Visites

 330342 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

réseaux sociaux
Filmographie - Sordid Lives (2001)

sordidlivesaffiche.jpgRéalisé par Del Shores


Il y a quelques années, Del Shores, le futur réalisateur et ami intime de Rona, la sœur aînée d’Olivia, propose à cette dernière, presque comme une boutade, le rôle d’une chanteuse dans l’éventuelle adaptation cinématographique de sa pièce de théâtre « Sordid lives »… si il écrit un scénario valable et trouve l’argent nécessaire ! Olivia répond « pourquoi pas ? ». En 1999, Del Shores revient à la charge avec son script et un début de financement et propose officiellement à Olivia le rôle…Celle-ci, fonctionnant au coup de cœur, accepte.


Le pitch :
De nos jours dans une petite ville du Texas. La famille Ingram s’apprête à enterrer Peggy, la grand-mère septuagénaire, qui vient de se fracasser le crâne sur un lavabo en trébuchant sur la jambe de bois de son amant… Sa sœur, Sissy, accro au Valium mais qui essaye d’arrêter de fumer et ses deux filles, Latrelle et Lavonda qui ne sont d’accord sur rien, tentent d’organiser les funérailles… Leur frère, Brother boy, enfermé dans une asile pour cause d’homosexualité doublée de travestissement, s’en échappe pour assister à l’enterrement…Ty, le fils de Latrelle, lui-même en thérapie pour accepter sa « gaytitude » débarque aux obsèques pour faire son coming-out auprès de sa mère. Et pour couronner le tout, la chanteuse de bar qui vient de sortir de prison, Bitsy Mae, annonce qu’elle était elle aussi très proche de la défunte…


«Sordid lives » est l’exemple type de cinéma (très) indépendant américain : budget réduit, bons acteurs mais de seconde zone, sujet iconoclaste, humour déjanté, etc... Même si justement cet humour a du mal à se traduire en français, le film est sympathique et amusant.


Olivia, cheveux courts, oreilles percées partout, tatouée, fumant, mâchonnant vulgairement son chewing-gum, buvant des bières, jurant etc…est à l’opposé de son image, ce qui a dû grandement l’amuser ! Son rôle est réduit à quelques petites scènes de comédie pure et à l’interprétation des chansons. Toujours pas le rôle de sa vie donc, mais elle apporte au film sa renommée et son talent.


Sorti en mai 2001 aux Etats-Unis dans un circuit restreint, « Sordid lives » n’a bien sûr laissé aucune trace au box office mais il a remporté bon nombre de récompenses dans divers festivals, de films gay le plus souvent.
Il a été édité en DVD en Zone 2 en octobre 2003 et on peut encore le trouver dans les grands magasins et sur les sites de ventes en ligne « gay ».






Date de création : 11/01/2008 - 21h38
Dernière modification : 31/05/2009 - 10h17
Catégorie : Filmographie
Page lue 3711 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


^ Haut ^